La Marmite du partage dans sa 5ème édition : Une pluie de reconnaissances et un rush de donateurs

DSC04578

La «Marmite du Partage » vient de lancer sa 5ème édition d’œuvres humanitaires. C’était samedi 28 mai 2016 à l’hôtel Halima de Nouakchott devant un parterre de personnalités dont le président Ahmed Hamza, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Mauritanie, Me Fatima MBaye, marraine de l’édition, l’international mauritanien Dominique Da Silva, plusieurs opérateurs économiques, artistes et associations sociales. Cette cérémonie s’est déroulé à quelques encablures du mois de Ramadan
Le président de l’association de bienfaisances, «la Marmite du Partage », Khaly Diallo a remercié dans son mot d’ouverture les différentes personnalités qui ont toujours accompagné ses actions sociales. Il a aussi rendu un vibrant hommage à l’équipe de jeunes volontaires qui l’accompagnent depuis des années dans son élan philanthropique en direction des pauvres et des déshérités de la Mauritanie que son association accompagne durant tout le mois de Ramadan, en offrant dans les différents quartiers marginalisés de Nouakchott, le souper du soir.
Une vidéo des activités de l’association a été par la suite projetée. Elle montre l’action que «la Marmite du Partage » mène sur le terrain de l’entraide sociale et de l’humanitaire, les différents services rendus aux populations, ses différentes brigades de volontaires, thé, bissap, cuisine, etc. Le tout dans la bonne humeur et parfois dans la souffrance caniculaire.
«Servir les plus démunis, atténuer la souffrance des pauvres » sont la devise de cette association qui compte aujourd’hui plusieurs centaines de jeunes volontaires et des dizaines de mécènes qui savent que leur argent est bien utilisé dans de nobles causes.
Dans la musique, l’humour massacrant et le bon entrain des animateurs, la cérémonie a été ponctuée par la remise de certificats de reconnaissance et de certificat d’excellence.
La vente aux enchères d’un tableau et de deux timbres fiscaux a permis à la «Marmite du Partage » de récolter plus d’un million d’ouguiyas au cours de la soirée sans compter le don t d’un million d’UM offert par Djeynaba Salla et son réseau humanitaire français, lui valant ainsi un déplacement à Nouakchott pour assister à la cérémonie.
Un certificat particulier, qui a valu un standing up, a été décerné à notre confrère, Feu Cheikh Oumar NDiaye, disparu lors d’un accident tragique en décembre 2015. L’occasion de quelques larmes dans l’assistance (Khali Diallo n’a pas pu se retenir) pour lui rendre hommage ainsi qu’aux deux autres victimes du drame, Ahmedou Ould Abdel Aziz et Ahmed Ould Taleb.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *