CAN 2017 : La Mauritanie OUT

Mauritanie Cameroun

A deux doigts d’une qualification historique pour sa première Coupe d’Afrique des Nations (CAN), les Mourabitounes ont raté le coche en se faisant battre à domicile par le Cameroun, 1 à 0. Même l’espoir d’un bon deuxième qualificatif n’est plus à l’ordre du jour. Le choc contre les Lions Indomptables le 3 juin dernier sur la pelouse du Stade Olympique de Nouakchott s’est ainsi transformé en déception et en désespoir pour un public mauritanien qui avait fait le déplacement par milliers.

Malgré de bonnes dispositions et une bonne campagne de préparations, dont une victoire prestigieuse contre le Gabon à Barcelone, les Mourabitounes se sont fait surprendre à la 30ème minute par un boulet du Monégasque, Edgar Salli. La rencontre qui les opposait au Cameroun le 3 juin dernier au Stade Olympique de Nouakchott était l’avant-dernière journée qualificative pour la CAN 2017 qui aura lieu au Gabon. Pourtant, au regard de la physionomie du match, les Mourabitounes auraient pu battre une équipe du Cameroun qui est aujourd’hui loin d’être la foudre de guerre d’antan.
Avec les trois points de la rencontre, le Cameroun (11 points) se qualifie directement pour le Gabon en s’installant définitivement à la tête du groupe M, sans crainte d’être rattrapé par la Mauritanie (7 points). Il faut dire que la rencontre de Nouakchott était capitale pour les protégés d’Hugo Bross qui signe ainsi sa première victoire en sélection nationale, mais aussi pour le public sportif camerounais ainsi que leurs dirigeants. Roger Milla, le président de la Fédération camerounaise de football, l’ambassadeur camerounais en Mauritanie et toute la communauté camerounaise qui avait animé l’ambiance sur les gradins, tous avaient fait le déplacement la peur au ventre.
Les Mauritaniens ont surtout pêché en milieu de terrain. L’absence de Guidilèye s’est fait sentir, malgré le travail remarquable de Khassa Camara, alors que Takhyoullah Denne n’était que l’ombre de lui-même. Ainsi, l’attaque mauritanienne (Bessam et Baguili) n’a pas pu apporter le danger faute d’une bonne distribution de balles. Ils ont pourtant prouvé que la défense camerounaise n’était pas cette forteresse imprenable, et, n’eût été la prouesse d’Ondoa, les Mourabitounes auraient pu remporter la rencontre.
Les Mauritaniens ont cependant montré qu’ils savent jouer au ballon et qu’ils forcent désormais le respect des grandes nations du football africain, à l’instar des Camerounais, qui ont tremblé jusqu’au sifflet final de l’arbitre, alors qu’ils jouaient à onze contre dix, après la sortie malencontreuse de Diaw pour un geste antisportif contre Ekimbi à 20 mn de la fin de la rencontre.
La défaite est ainsi consommée et la Mauritanie peut dire adieu à la CAN 2017. Même en cas de victoire improbable contre l’Afrique du Sud, elle a de faibles chances d’être parmi les meilleurs deuxièmes, avec un Libéria et un Cap-Vert déjà deuxièmes de leurs groupes avec 9 points, et un Bénin qui est à 8 points, alors qu’ils stagnent à 7 points.
Le déplacement en Afrique du Sud ne sera pas une promenade de santé, car les Sud’Africains qui viennent d’étriller les Gambiens par 4 à 0, les attendent de pieds fermes pour laver l’affront d’une défaite concédée à Nouakchott par 1 contre 3.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE