Hommage de Moussa Ould Khaïry, président du FC Tevragh-Zeina, à El Hadj Raouraoua : un grand ami de la Mauritanie tire à demi, sa révérence

Véritable figure sportive du continent africain, Mohamed El Hadj Raouraoua qui a conduit la fédération algérienne de football  (FAF) de 2001 à 2005, puis de 2009 à 2013, a passé la main à Kheiredine Zetchi le 20 mars 2017. Il vient également de perdre son siège au sein de la Confédération africaine de football (CAF), à 70 ans, au profit du Marocain Fouzi Lekjaa.

Mohamed Raouraoua

Mais Mohamed El Hadj Raouraoua ne quitte pas cependant le monde du football, car il préside depuis 2014 l’Union des associations de football arabe après la démission de Nawaf Ben Fayçal et préside également l’Union nord-africaine de football.Malgré les attaques et les coups féroces qu’El Hadj Raouraoua n’a cessé d’encaisser tout au long de sa riche et foisonnante carrière, c’est pourtant grâce à lui que l’Algérie retrouvera la coupe d’Afrique 2010 en Angola et aussi la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Il reste malgré tout une icône du football mondial. Quelqu’un disait de lui il y a quelques années, «Mohamed Raouraoua, cet homme longiligne, à la soixantaine bien frappée, très connu dans la sphère du football mondial, mais pas seulement…est un produit du peuple qui s’est forgé à la force du poignet ».

Ancien directeur de la télévision nationale algérienne, ancien directeur de l’ANEP, il s’est distingué dans le monde culturel comme un homme de contacts.

Avec le milieu footballistique, les débuts seront cependant pleins de déception, déjà dès 1980. Ce qui l’amènera d’ailleurs à s’éloigner d’un monde plein de rumeurs et de coups bas.

Son retour par la grande porte dans le monde du football, à la tête de la fédération algérienne en 2001 marquera une véritable saga qui fait aujourd’hui d’El Hadj Raouraoua, l’emblématique concepteur du renouveau footballistique en Algérie.

C’est cet homme, véritable ami de la Mauritanie, que je tiens aujourd’hui à honorer. Mohamed Raouraoua a en effet beaucoup aidé le football mauritanien, la fédération mais aussi certains clubs, dont le FC Tevragh-Zeina que je dirige. Il a aidé aux soins de plusieurs de ses joueurs, a défendu partout au niveau du football mondial comme du football africain, les causes de la Mauritanie.

Je ne dirais pas adieu l’artiste, mais au revoir, car nos chemins ne cesseront de se croiser.

Moussa Khaïry
Président de FC Tevragh-Zeina
Vice-Président de la Fédération Mauritanienne de Football
Président de la Ligue Régionale de Nouakchott-Ouest

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *