17ème AG de la FFRIM : des innovations et des réformes

La 17ème Assemblée générale de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM) s’est réunie samedi 17 juin 2017 au siège de la fédération, en présence de représentants du ministère des Sports et des acteurs concernés.

Le président de la FFRIM montrant la maquette du futur Stade Cheikha Boidya (Crédit photo : FFRIM)

Après les échanges d’allocution, entre le président de la fédération, Ahmed Ould Yahya et le Directeur de la Haute Compétition au Ministère des Sports, Baliou Diagana, l’Assemblée a adopté plusieurs réformes, pour la saison 2017-2018. Ces réformes lui ont été soumises par un groupe de travail constitué de la fédération, du Directeur technique national et des représentants de la Ligue nationale de football.

Ainsi, la 1ère Division est rebaptisée  «Super D 1» et la 2ème Division, «Super D 2» avec un Championnat régional qui va devenir une sorte de troisième division. En plus, une nouvelle compétition sera créée et concernera les moins de 20 ans. Elle regroupera les équipes réserves de la Super D 1.

«Augmenter la compétitivité des championnats, le nombre de matchs qui passera de 400 à 1.500 par saison » seraient les objectifs de cette réforme, selon le président de la FFRIM qui dit ne pas ignorer les dépenses supplémentaires que ces aménagements vont coûter aux clubs. «Mais nous sommes obligé de continuer à développer le football » a-t-il souligné.

Parmi également les projets à venir, la réhabilitation du stade Cheikha Boidya pour une capacité de 8.000 spectateurs, la construction d’un hôtel et d’une mosquée dans l’enceinte de la fédération, ainsi que l’ouverture en novembre prochain d’une Académie nationale.

La rencontre a connu vers la fin, un échange houleux qui fera sortir le président de la fédération de ses gongs. L’affaire de la réserve portée par la Garde Nationale contre le FC Nouadhibou a refait surface, portée par le président de la Garde Nationale. Déjà, un front hostile à l’actuel président s’est ouvert et paradoxalement,  elle vient des institutions des forces armées et de sécurité, Armée, Police et Garde.

Cheikh Aidara

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *