La Mauritanie et le CHAN 2018 : l’obstacle libérien et le signe indien malien

Le chemin est encore semé d’embûches devant les Mourabitounes pour une seconde qualification historique au CHAN 2018 prévu en Ethiopie. Vainqueur au match aller contre le Libéria par 2 buts à 0, les Mauritaniens devront rester prudents lors du match retour prévu ce dimanche 23 juillet à Zouérate contre un adversaire qui va jouer son va-tout. Passé le cap libérien, les Mourabitounes devront ensuite vaincre le signe indien malien, leur bête noire qui les a déjà éliminés dix fois au cours des dernières années contre 6 nuls et seulement 4 défaites.

Arrivée de l’équipe nationale à Zouerate (Crédit photo : site alakhbar)

C’est ce dimanche 23 juillet 2017 que les Mourabitounes devront assurer leur ticket pour le deuxième tour des éliminatoires du CHAN 2018 réservé aux joueurs locaux. Auteurs d’un superbe match  à l’Aller au Libéria, où ils ont emporté les trois points de la rencontre après une belle victoire de 2 buts à 0, les protégés du français Corentin Martins devront jouer la prudence.

Evoluant chez eux et devant leurs supporters, l’équipe nationale devra s’attendre à une équipe du Libéria venu chercher la qualification à tout prix, n’ayant rien à perdre.

L’option de l’entraîneur libérien James Debbah est claire. Il va lancer ses attaques contre les cages mauritanien,es, en sollicitant ses meilleurs chasseurs, notamment Seku Conneh et William Jebor. Ce qui suppose, revers de la médaille, le risque d’alourdir l’addition, car l’attaque mauritanienne, sous la férule de Bessam, Beguili, mais aussi le milieu offensif, avec Dellahi, auteur du premier but à l’aller, pourraient se régaler. Un match très tactique est ainsi attendu à Zouérate où des centaines de supporters mais aussi des journalistes se sont rendus, donnant un air de fête à la cité minière.
Déjà, les pronostics prévoient une victoire des Mourabitounes par 1 à 0.
Les deux équipes ont bouclé leur dernier entraînement sur la pelouse toute neuve de Zouerate. A leur arrivée, les Mourabitounes ont eu droit à un accueil populaire.

Vaincre le signe indien malien

En cas de victoire, les Mourabitounes devront s’apprêter à affronter une redoutable équipe du Mali, vice-championne lors du dernier CHAN et qui vient de prendre une bonne option en battant samedi 22 juillet dernier la Gambie par 4 à 0 après un nul au match  Aller à Banjul. En effet, l’équipe nationale avait été éliminée justement au CHAN 2016 par le même Mali (1-1 Aller à Nouakchott et 2-1 au Retour au Mali). La Mauritanie était d’ailleurs sortie ces dernières années par le Mali au niveau de toutes les catégories.

Cheikh Aïdara

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *