Visite à la FFRIM : Premier commentaire d’Aziz sur le référendum constitutionnel

Déçus par les politiques ? En tout cas, la première déclaration du président Mohamed Ould Abdel Aziz après la proclamation des résultats du scrutin du référendum constitutionnel du 5 août 2017, c’est à la Fédération mauritanienne de football (FRIM) qu’il l’a faite ce mercredi 9 août.


Aziz saluant l’équipe nationale des Locaux (Crédit photo FFRIM)

La visite que le président Mohamed Abdel Aziz a effectué le mercredi 9 août 2017, quatre jours après la proclamation des résultats très contestés du référendum constitutionnel, en dit long sur son amertume par rapport à ses hommes politiques sur qui il avait beaucoup compté pour une victoire «propre » du OUI. Ce qui fut loin d’avoir été le cas, avec ces résultats entachés d’irrégularité, et il en a eu le cœur net. En se rendant à son bureau de vote, à la Direction du Patrimoine, il est tombé des nues. Aucune file d’attente d’électeurs, comme il en avait l’habitude. Selon un proche du cercle du pouvoir, il se serait rendu incognito lui-même dans plusieurs centres pour constater que les Nouakchottois n’étaient pas sortis pour le plébiscite.

Mais en politique comme en politique, Aziz a saisi au bond les résultats proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui lui offre un taux de participation assez confortable, 53%, mieux que ce qui se fait dans la sous-région et même au-delà, dira-t-il. «Il y aura toujours des choses qui manquent mais nous avançons et ça l’opposition ne va jamais l’admettre » a-t-il lancé, soulignant qu’il se peut qu’il ne soit «plus là pour parachever l’œuvre de développement économique et social qu’il a entamé, mais d’autres besoins surgiront sans aucun doute et dont nous ne soupçonnons pas maintenant l’existence».


Aziz saluant le président de la FFRIM (Crédit photo : FFRIM)

Allez faire cette déclaration à la fédération mauritanienne de football, ce n’est non seulement pas, selon une certaine analyse, lutter contre la colère qui le ronge en visitant la seule réalisation dont il peut s’enorgueillir pour avoir apporté des résultats tangibles à la Nation durant son mandat tout en rendant hommage au bureau fédéral et à son jeune président Ahmed Ould Yahya, mais c’est quelque part aussi remercier ce monde sportif qui a été le seul à avoir organisé un meeting de soutien digne de ce nom. Dixit, la célèbre manifestation organisée par Moussa Ould Khaïry, 1ère Vice-président de la FFRIM, pour le compte du Secrétariat exécutif de l’UPR chargé de la promotion du Sport, dont il est le vice-président, et qui a connu un réel succès.


Aziz saluant le 1er Vice-président de la FFRIM (Crédit photo : FFRIM)

C’est peut-être un signe avant-coureur de la grande lessive qui marquera certainement la prochaine rentrée politique après l’épreuve de passage que fut le scrutin du 5 août dernier. Mohamed Abdel Aziz lance ainsi un signal sportif fort à son entourage en appliquant à la politique une sentence bien connue dans le milieu footbalistique. Une équipe qui perd, on la change.

Les étapes de la visite

Dans un communiqué de presse diffusée par le service communication de la FFRIM, Mohamed Abdel Aziz a été accueilli à son arrivée par le Président de la FFRIM, Ahmed Yahya, et les membres du Comité Exécutif en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ould Jibril, et quelques journalistes, La visite guidée a commencé par le bloc principal, où il a suivi les explications détaillées du patron de l’instance faîtière du football mauritanien sur le mécanisme de fonctionnement des différents départements, des réalisations et projets, avant de passer par le bloc secondaire, l’Académie Nationale et le studio de production audiovisuelle.


Aziz suivant les explications des encadreurs de l’Académie (Crédit photo : FFRIM)

Le Chef de l’État a eu l’occasion de constater les remarquables avancées qu’a connues ces dernières années la FFRIM en matière d’installations sportives. La visite s’est terminée sur les nouvelles pelouses synthétiques du siège de la FFRIM, fruit d’un appui de la FIFA où il a d’abord rencontré les jeunes pensionnaires de l’Académie Nationale – dont l’inauguration officielle est prévue pour le mois de septembre prochain – et ensuite le staff et les joueurs de la sélection nationale locale, qui prépare sa double confrontation avec le Mali dans le cadre des éliminatoires du CHAN 2018.

À travers cette première visite historique au siège de la Fédération mauritanienne de football, Mohamed Ould Abdel Aziz démontre remarquablement l’importance qu’il ne cesse d’accorder au sport en général et au football en particulier, selon le communiqué.

Cheikh Aïdara

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *