5ème Journée Super D 1 : Ksar et Police se neutralisent, Deuz fête sa première victoire

La deuxième partie de la 5ème journée du championnat de la Super D 1 s’est poursuivie dimanche 29 octobre 2017 sur la pelouse du Stade Cheikha Boydiya. Elle a opposé les moins classés du championnat national, AS Police (12ème), AS Ksar (13ème) et Deuz (14ème).

Les jeunes supporters du FC Teyssir et leurs bouteilles en berne. Que c’est dur de perdre ! (Photo Aidara)

AS Ksar contre AS Police : 2 buts partout

Les Ksarois et les Policiers se sont livrés à une véritable bataille de repositionnement dimanche sur la pelouse du Stade Cheikha Ould Boydiya. Un match palpitant qui a tenu le public en haleine jusqu’à la dernière seconde. C’est le Ksar qui a ouvert le score à la 44ème minute grâce à une belle tête de Mkhailigue Mohamed Saleck qui n’a laissé aucune chance au portier de la Police, Gaye Alassane.

A la reprise, la Police égalise à la 49ème minute sur pénalty transformé par Traoré Demba. Mais les protégés de Sid’El Moctar Ndiaye, entraîneur de la Police, ne fêteront pas entièrement ce but. Leur portier titulaire s’écroulait sur le gazon, au moment du but égalisateur. Les soigneurs n’ayant pas pu le remettre sur pied, il cèdera sa place au portier remplaçant, le jeune Baye Samba. Alors que Toldo s’égosillait sur les gradins pour pousser ses poulains du Ksar, la Police par l’intermédiaire de Ngoudé Moussa Niang venait crucifier le gardien de but ksarois, Sidibé Ahmed à la 61ème minute. Score 2 buts à 1 en faveur de la Police.

Puis, les chutes simulées se multiplièrent dans les rangs de la Police, histoire de grignoter sur le temps et conserver la maigre avance que les virevoltants attaquants du Ksar tentaient sur chaque contre de combler.

A la 65ème minute, l’entraîneur du Ksar, Sneïdry fit entrer en même temps deux jokers, Sadena Mahmoud et Sid’Ahmed El Mane, à la place de Seck Sérigne Bassirou et Mohamed Meïssane. Côté Police, Habib Yeslem faisait son entrée contre la sortie de Sow Aly Amadou, en même temps que l’équipe perdait son défenseur Coulibaly Khalifa, expulsé par l’arbitre pour jeu dangereux. Réduit à 10, la Police allait subir l’assaut du Ksar qui parviendra à coups de boutoir, à égaliser à la 75ème minute par l’intermédiaire de son attaquant de pointe, Beily Mohamed Nouh. Un but d’anthologie marqué après un contrôle orienté de la poitrine dans la surface de réparation. Le portier de la Police, Baye Samba ne put que constater les dégâts.

Les occasions nettes de scorer étaient en fin de période, la meilleure chose que les attaques des deux équipes se partagèrent. Certaines parmi ces occasions, comme celles ratées par Sid’Ahmed El Mane du Ksar à la 88ème sont celles qui peuvent faire tomber les entraîneurs en syncope.

C’est sur ce match nul 2 buts partout, que l’arbitre de la partie a mis fin à la rencontre qui laissa au public un goût d’inachevé.

Deuz s’offre sa première victoire

Traînant dangereusement à la 14ème et dernière place du classement du championnat national avec un seul point sur son compteur, l’équipe de Deuz s’est offert ses trois points grâce à sa victoire, 2 buts à 0 face aux Atarois de Teyssir qui en sont à leur seconde défaite après les victoires enfilées au cours des deux premières journées.
Ce match a pourtant livré tous les trésors du beau football, pour la plus grande satisfaction du public qui s’est régalé au cours des 90 minutes de jeu.

FC Deuz savoure sa première victoire (Photo Aidara)

Après un jeu équilibré marqué par une bataille pour le contrôle du milieu de terrain, la première alerte sérieuse ne se manifestera qu’à  la 42ème minute, lorsque le N°11 de FC Teyssir, Selem Id se retrouva seul à seul avec le gardien et rata son tir. Ce qui souleva un tollé de déception sur la tribune latérale gauche où s’étaient massés les supporters de l’équipe d’Atar, nouvellement promue en 1ère division dénommée Super D 1.

Jusqu’à la fin de la première période, les deux équipes ne s’offriront plus de sérieuses occasions de but.

A la reprise, El Id Mohamed fit son entrée à la place de Sidi Baba Alioune pour renouveler le milieu de terrain de Deuz. A la 61ème minute, l’équipe de Deuz passe à côté de l’ouverture du score. Son  buteur maison, Traoré Moussa, rata un but qui lui a été servi sur un plateau d’argent à l’intérieur de la surface de réparation. Un énorme gâchis qui souleva la tribune centrale. Mais ce n’était que partie remise, car le même Traoré Moussa se fera pardonner en inscrivant le premier but de la rencontre à la 70ème minute. Une reprise sur centre, beau geste technique qui fut largement apprécié par le public qui se délectait.

Puis, les deux équipes procédèrent à leurs remplacements d’usage, Atar pour revenir au score, Deuz pour conserver son avance ou creuser l’écart. C’est ainsi que le latéral droit de Deuz, Brahim  (N°17)  céda sa place à Thiam Mamadou (N°11) l’autre buteur de l’équipe, alors que l’entraîneur du FC Teyssir, Doudou Ly procédait à un double changement, Abdel Kader Abdel Vetah à la place du milieu offensif Demba El Housseinou et Al Awve Sid’Ahmed à la place de Sedene El Id.

Pendant près de dix minutes, les occasions nettes de but allaient d’un camp à l’autre. Des occasions de but dont la plupart devait aller au fond des filets. Mais la maladresse des attaquants des deux équipes continuaient à maintenir la pression au bord de la main courante mais aussi sur les gradins archi-comble du Stade Cheikha Ould Boydiya. La rencontre pouvait basculer à chaque instant, en faveur de l’une ou de l’autre des deux formations

Finalement, c’est l’équipe de Deuz, dont l’attaque se révéla la plus efficace, qui fera la différence en marquant son deuxième but, à la 92ème minute par l’intermédiaire de l’inamovible Traoré Moussa, auteur d’un doublé.

Avec ce but, l’équipe de Deuz pouvait enfin savourer sa première victoire depuis le début de la saison, ce qui l’extraie momentanément de la dernière place, alors que le Ksar s’enfonce en bas du tableau.

Cheikh Aïdara

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *