Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le président de la FFRIM condamné à rembourser 75.000 Euros

La Cour d’Appel de Nouakchott, dans son rendu en date du jeudi 22 févier 2018, vient de rejeter l’appel du Président de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM) qui avait attaqué la décision de justice du 27 février 2017 le condamnant à rembourser les 75.000 Euros dus aux dirigeants de l’ASAC Concorde, les camarades du Dr.Bâ. Ces derniers continuent à se considérer comme les dirigeants légitimes du club et estiment que l’Assemblée générale forcée à l’époque par le Président de la FFFIM avait pour seul objectif de détourner les 75.000 Euros tout en arrachant le club à son profit personnel en le confiant à des seconds couteaux.

Le président de la FFRIM

En effet, cette affaire qui dure depuis deux ans avait commencé par une plainte déposée par les dirigeants de l’ASAC Concorde contre la FFRIM, suite au détournement des 75.000 Euros, fruits du transfert de deux joueurs du club à LEVANTE UD d’Espagne, Hacen El Id et Aly Abeid. La Chambre civile du tribunal de Nouakchott avait d’abord émis depuis le 27 octobre 2016 une ordonnance de détention des fonds issus de ces transferts. Puis, une décision de justice rendue le 27 février 2017 obligea le Président de la FFRIM à rembourser la totalité du montant qu’il a détourné aux dirigeants de l’ASAC Concorde représentée par Dr.Bâ.

Cheikh Aïdara

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *