SUN-Mauritanie : la société civile mauritanienne élabore son plan d’action

L’hôtel Azalaï de Nouakchott a abrité lundi 26 février 2018, un atelier de planification organisé par la Plateforme de la société civile Scan-Up Nutrition Mauritanie «Agir ensemble pour la croissance de la Nutrition » (Réseau OSC SUN Mauritanie).

Une partie de l’assistance (Photo Aidara)

Pendant toute une journée, le 26 février dernier, la Plateforme de la société civile SUN-Mauritanie a passé en revue les expériences de certains de ses membres sur leurs actions dans la lutte contre la malnutrition, un fléau qui est devenu un véritable problème de santé publique, avec des taux alarmants, largement au-dessus de la norme internationale, tels ceux de la malnutrition aigüe grave (MAG) supérieur à 15% dans 7 régions du pays.

L’atelier a été émaillé par plusieurs communications, dont celle présentée par Dr.Moulaye Mehdi Ould Moulaye El Arbi, président du Réseau SUN-Mauritanie de la société civile et président de l’ONG AMAMI sur l’expérience de sa structure dans le domaine de la résilience dans la Moughataa de Koubenni (Hodh Gharbi), mais aussi sur l’historique du Mouvement SUN en Mauritanie. Les expériences des ONG internationales, telles que Action Contre la Faim et World Vision ont été également présentées, tout comme l’expérience du secteur privé, en l’occurrence AGP-Nutrival et Andi-Agro. Le Réseau des Femmes Parlementaires Mauritaniennes (REFPAM) a aussi présenté sa structure ainsi que les caravanes de sensibilisation et de prise de contact qu’elle a menées sur toute l’étendue du territoire national pour s’imprégner des problèmes des populations.

Les participants se sont par la suite scindés en deux groupes de travail pour l’élaboration d’un plan d’action, où le plaidoyer occupe une place prépondérante, dont notamment celui envisagé pour la signature par le gouvernement du décret validant le Plan stratégique multisectoriel de nutrition 2016-2025, ainsi que le Code de commercialisation des produits de substitution du lait maternel.

A noter que l’ouverture officielle de cet atelier s’est déroulé en présence d’un représentant du Ministère de l’Economie et des Finances, un représentant du Ministère de la Santé et la directrice de l’ONG internationale Action Contre la Faim en Mauritanie. Il y avait également des représentants de l’UNICEF et du Ministère de l’Elevage.

Cheikh Aidara

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *