Les femmes du Brakna et du Gorgol et l’accès à la terre

Jusque-là, la terre appartient aux hommes et les femmes n’ont qu’un faible accès à la propriété foncière et domaniale, tout au long de la Vallée du Fleuve Sénégal. Une injustice que les femmes ont toujours dénoncé, d’où l’importance de la mission que le Fonadh, l’Union européenne et le Ministère de la Femme viennent d’organiser du 27 février au 7 mars 2018 dans les régions du Brakna et du Gorgol dans le but d’expliquer aux femmes les procédures d’accès à la terre et les techniques de leur mise en valeur.

Une séance d’explication aux femmes (Photo Sakho)

Le Forum  des Organisations Nationales  des Droits de l’Homme (FONADH) en partenariat avec Oxfam, l’Union Européenne et en collaboration avec  le Ministère de l’Action Sociale de l’Enfance et de la Femme(MASEF) a  choisi la première semaine du mois de mars 2018 pour mener à l’endroit des femmes de l’intérieur du pays une campagne d’information, de sensibilisation et de vulgarisation sur les procédures d’obtention de titres fonciers.

Ainsi les communes de Thétiane, Djéol, Guiray, Silla, Woloum, Néré Walo, Aéré M’Bar, Médine, Niabina et Garlol, relevant des wilayas du Brakna et du Gorgol ont été visitées.

Ces  localités à vocation agrosylvopastorales se caractérisent par la bravoure des femmes, fortement engagées dans les travaux champêtres, bien que ces dernières années  soient  marquées  par une faible pluviométrie, rendant les récoltes quasi inexistantes  et le couvert végétal peu fourni pour la survie du bétail et des habitants.

Le Wali du Gorgol (Photo Sakho)

Durant le déplacement de la délégation dans les différentes localités, des causeries, des débats  et plusieurs réunions ont été organisés avec les femmes regroupées  en associations villageoises, en coopératives et  en groupement d’intérêt économique (GIE) par des facilitateurs-genre du FONADH,  sous la conduite de Mme Coumba Diop, Coordinatrice du projet.

L’objectif visé dans cette mission était de rencontrer, entre le 28 Février et le 7 Mars 2018, toutes les sensibilités de la société civile, en particulier les femmes, pour leur apprendre les procédures pour l’accès à la propriété foncière et les méthodes de mise en valeur des terres de culture.

La mission a  également fait un  plaidoyer auprès des services déconcentrés de l’Etat pour la sécurité foncière, l’accès et le contrôle de la terre par les femmes.

Pour clôturer leur tournée,  la mission du FONADH  a choisi la capitale du Gorgol, pour la commémoration de la fête internationales des droits de la femme, en organisant en marge des activités prévues dans le programme de cette journée, une conférence sur le thème «Autonomisation des femmes, Accès des  femmes à la terre » présidée par le Wali du Gorgol.

M.S
Rosso

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *