Coumba Gawlo présente son nouvel album «Terrou War » à Dakar

La diva de la musique sénégalaise, Coumba Gawlo Seck, a présenté cet après-midi du jeudi 13 décembre 2018 au Musée des Civilisations Noires de Dakar, nouvellement inauguré le 27 novembre dernier, son dernier album «Terrou War » composé de13 titres. C’était au cours d’une conférence de presse qui avait réuni un grand nombre de journalistes sénégalais et étrangers, mais également des opérateurs culturels.

Coumba Gawlo envahi par les journalistes (Crédit Aidara)

«Cet album est une véritable œuvre de recherches » dira Alassane Cissé, journaliste culturel et ancien conseiller du Ministre de la Culture du Sénégal. La conférence de presse a été en effet agrémentée de quelques morceaux choisis parmi ce riche répertoire qui résume d’une entraînante manière le riche patrimoine culturel du Sénégal profond, un foisonnement de sonorités et de rythmes qui reprend le fond traditionnel des peuples de Casamance, du Boundou au Fouta, en passant par Kédougou, Tambacounda, Kolda, le Sine Saloum. Quelques 75 artistes accompagnateurs ont nourri cet album chanté en Dioula, Sérère, Mandingue, Wolof, par la voix mélodieuse de Coumba Gawlo.

«Ce travail m’a pris deux ans, une année de production et plus de trois mois de mixage » dira la Diva. Ses larmes, lors du passage du morceau «Teukk Gui», en hommage à son défunt père, Laye Bamba Seck, seront massivement cueillies par des centaines de flash et immortalisées par les caméras. Les autres titres, Na, Diombadio, Hassenya, Rokale, Ngoulok, Sunu Senegal, constituent, pour plusieurs intervenants, dont des opérateurs culturels, la somme d’une richesse culturelle et folklorique traditionnelle, que Coumba Gawlo en parfaite conservatrice, est partie recueillir à la source, dans toute sa pureté originelle. D’où le succès que commence à avoir ce tube, présent aujourd’hui dans plus d’une centaine de plateformes musicales en Afrique et à l’international. L’artiste est déjà très sollicitée par plusieurs chaînes de télévision au Sénégal comme ailleurs, dont cette invitation à France 24 où elle devra présenter l’album dans deux semaines.

Cheikh Aîdara
Dakar

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *