Journée Mondiale des Océans, l’ONG BiodiverCité innove en festivités

La Journée Mondiale des Océans a été célébrée du 8 au 10 juin 2019 par l’ONG BiodiverCité que préside Maïmouna Mint Saleck sous le thème «Une mer sans objets plastics». C’était en collaboration avec le BACoMaB (Fonds Fiduciaire du Banc d’Arguin et de la Biodiversité Côtière et Marine), un mécanisme de financement durable mis en place en 2009 pour la sauvegarde de la biodiversité côtière et marine en Mauritanie. Nettoyage de la plage de Nouakchott, expositions photos sous la khaïma, sketchs, soirée cinéma et remise de prix aux lauréats du concours Journalistes Reporters de la Mer étaient au menu.

Maïmouna Mint Saleck au micro (Crédit BiodiverCité)

C’est dans ce cadre que le Village de la Biodiversité, sis au Musée de Nouakchott, a abrité le samedi 8 juin 2019 une soirée ludique où les tous petits, nationaux comme expatriés, se sont divertis au même titre que les nombreux adultes qui avaient fait le déplacement.  Soirée durant laquelle, BIG BABA, le fameux comédien mauritanien, rendu célèbre par sa publicité pour l’opérateur téléphonique Mattel, «Ma Ndor Couscous» a ravi la vedette comme attraction numéro UN.

Onze productions journalistiques ont été primées durant l’évènement, en présence de plusieurs partenaires, comme le  PRCM (Partenariat Régional pour la Conservation de la zone côtière et Marine) qui regroupe sept pays africains dont la Mauritanie, la Jeune Chambre de Commerce, l’Alliance Franco-Mauritanienne, l’ONG Citoyen Debout et la Fondation Sahel, entre autres.

Le premier prix du concours a été décerné à trois journalistes, dont deux ayant travaillé en duo. Il s’agit de Khdeïja Mouchtaba et Marième Abass pour leur production vidéo, «Hoffman», en hommage à Luc Hoffman Hans, ornithologue, conservateur, philanthrope suisse décédé en juillet 2016, fondateur de la Fondation MAVA et du Banc d’Arguin.. Elles partagent ce prix avec Houleye Kane.

Ce prix remis aux trois journalistes lauréats est constitué d’une enveloppe de 20.000 MRU, d’une immersion de six mois au Centre mauritanien d’innovation plus quatre mois de formation gratuite en français à l’Alliance Franco-Mauritanienne.

Tous les journalistes ont été primés. Mohamed Lemine Ould El Mamy pour l’interview auprès des différents candidats à la présidentielle par rapport aux enjeux posés par l’environnement marin, les deux bloggueuses,  Najia Mahfoudh et Emira Moulaye Hassane, Hidi pour son reportage à Nouadhibou, qui a reçu des livres offerts par Céros plus deux mois de langue à l’Alliance, Ahmed Mohamed Salem Kekoub, Awa Bâ, Tabara MBodj, El Aliya Abass, Baliou Mamayari Coulibaly.

A noter que les journalistes lauréats de ce concours sur la mer avaient suivi auparavant, une session de formation et de renforcement de capacités de plus d’une semaine sur le journalisme reporter de mer. Le public surtout jeune a suivi par la suite les prestations de BIG BABA, puis la projection des vidéo primés.

Cheikh Aïdara

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *