Affaire Gazra Bouamatou

Le Parquet de Paris porte plainte contre des fonctionnaires mauritaniens

De gauche à droite : Birame Dah Abeid, Louis Michel, G.H.Beautier, W.Bourdon (Crédit photo : Cheikh Aïdara)

Les défenseurs des droits de l’homme mauritaniens, le mouvement IRA (pour une Mauritanie juste) et ses avocats belges accusent Paris d’ignorer les nombreuses plaintes portées contre certains fonctionnaires mauritaniens accusés d’exécutions extrajudiciaires dans les années 90 et d’actes de tortures.