planning familial

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent des messages forts aux décideurs

Une partie de l'assistance (Crédit @equipop)

Elles sont vingt-huit féministes Ouest-africaines, actives, dynamiques et engagées pour le changement et pour promouvoir le pouvoir de la femme. Réunies à Ouagadougou du 27 au 30 novembre 2018, sous l’égide de l’ONG internationale «Equilibre et Population (Equipop)», elles ont à la fin de leurs travaux adressé des messages forts aux décideurs. Ces jeunes activistes réclament pour la femme le pouvoir de disposer librement de son corps, le pouvoir du savoir, le pouvoir économique et le pouvoir politique.

A Conakry, les pays du PO débattront de l’autonomisation des femmes et de la révolution contraceptive

Conakry abritera du 12 au 14 décembre 2017 la 6ème réunion du Partenariat de Ouagadougou (PO) sur le thème «l’autonomisation des femmes et la révolution contraceptive ». A ce titre, un communiqué de presse dont la teneur suit, a été publié […]

La PF Islamique, oui ça existe !

A Nouadhibou lors d'une formation sur la pose du DIUPP (Photo Aidara)

«Les contraceptifs doivent être exclusivement réservés aux couples mariés » et «toutes les dispositions du texte doivent être conformes à la Charia islamique». C’est avec ces amendements apportés à la très controversée loi sur la Santé de la Reproduction, que le […]

Indice synthétique de 3 enfants par famille : la Mauritanie est-elle prête ?

Cédéao: objectif de trois enfants maximum par femme d'ici 2030 © AFP/Archives / ISSOUF SANOGO

Faire baisser les indices synthétiques des Etats membres de la CEDEAO, plus la Mauritanie et le Tchad, à trois enfants par femme d’ici 2030. C’est l’initiative que Mohamed Ould Boilil, président de l’Assemblée Nationale, vient de prendre le 22 juillet […]