Liberté pour Audu Maikori, artiste nigerian

Article : Liberté pour Audu Maikori, artiste nigerian
19 février 2017

Liberté pour Audu Maikori, artiste nigerian

Le vendredi 17 février 2017, Audu Maikori, un des promoteurs culturels les plus accomplis du Nigeria mais aussi l’un des chefs de file de l’industrie créative dans ce pays a été appréhendé par les forces de l’ordre alors que des meurtres atroces sont en cours dans le Sud de Kaduna. Il est depuis ce jour en détention.

Audu Maikori

Il est reproché à l’artiste nigérian d’avoir critiqué les autorités de la région de Kaduna et dénoncé leur incapacité à mettre fin aux séries de meurtres en cours dans leurs circonscriptions.

Une pétition a été lancée dans ce cadre par Arterial Network et CORA (https://www.ipetitions.com/petition/free-audu-maikori) pour exiger la libération immédiate et sans conditions de Audu Maikori. Les deux organisations culturelles se disent profondément troublés par le fait qu’Audu Maikori, l’une des forces montantes de l’industrie créative au Nigeria soit maintenu en détention pour s’être exprimé sur les attaques meurtrières dans son  Etat natal. Les médias rapportent que l’artiste aurait mis sur son compte twitter, une information fournie par son chauffeur, sur l’assassinat de cinq étudiants tués par des éleveurs soupçonnés appartenir à la communauté Foulani. L’information s’est révélée par la suite fausse et Audu Maikori aurait présenté ses excuses publiques pour avoir été induit en erreur par son chauffeur. Connu pour son respect de la loi, Audu Maikori est une personnalité respectée dans le milieu artistique et culturel. Il n’est pas connu pour répandre de fausses informations ou de préconiser la violence. L’artiste a beaucoup contribué à la formation de plusieurs jeunes nigérians. Il a servi au sein du réseau culturel africain, Arterial, comme Manager de son programme de gestion culturelle.
Selon plusieurs témoignages, «il incarne le genre de leaders dont nous avons besoin au Nigéria».
Arterial Network et CORA demandent ainsi à l’Inspecteur Général de la Police, au Gouverneur de l’Etat de Kaduna et aux autorités de bien vouloir réexaminer le cas de Audu Maikori et de revoir la situation explosive dans la région, ainsi que les conséquences que pourrait avoir la détention de l’artiste dans la crise qui prévaut dans la région.

Cheikh Aïdara
S.G Arterial Mauritanie

Partagez

Commentaires