Laissés sur le carreau, les stations météo au niveau régional se meurent en silence

Article : Laissés sur le carreau, les stations météo au niveau régional se meurent en silence
19 octobre 2019

Laissés sur le carreau, les stations météo au niveau régional se meurent en silence

Que se passe-t-il au niveau de la Direction générale de la Météorologie ? A part le niveau central, toutes les stations météorologiques au niveau du pays sont en panne sèche. Pas le moindre budget de fonctionnement, pas le moindre souci pour les dizaines d’agents éparpillés à travers le territoire abandonnés à leur sort. Le niveau international ne reçoit plus depuis quelques mois la moindre information météo au niveau des régions intérieures de la Mauritanie.

Les responsables des stations météorologiques raclent le fonds de leur boubou pour trouver de quoi payer un stylo par-ci, quelques feuilles de papier par-là, pour faire fonctionner leur boîte et produire des rapports qui ne sont jamais lus. Même plus de bulletins à remplir.

Si la Mauritanie n’a plus besoin de stations météorologiques, autant les fermer alors. Ce serait plus simple et plus honnêtes au lieu d’entretenir des structures dont le niveau central et surtout le Ministère des Transports qui assure la tutelle n’en a plus que faire.

Ce cri de cœur est celui d’un chef de station dans une des régions du pays que ses collègues ont chargé de partager leur angoisse. Les rapports, les lettres et même la visite du ministre des Transports, M.Mohamed Ahmedou M’Haimid, n’a pas changé la situation.

Pourtant, les météorologues mauritaniens en service dans les stations de l’intérieur du pays avaient fondé beaucoup d’espoir sur le changement de régime, pensant que leur situation allait changer.

Apparemment, les vaches maigres continuent pour eux.

Cheikh Aïdara

Partagez

Commentaires