« La Mauritanie D’abord », le mouvement le plus citoyen en 2019

Article : « La Mauritanie D’abord », le mouvement le plus citoyen en 2019
4 janvier 2020

« La Mauritanie D’abord », le mouvement le plus citoyen en 2019

Par la diversité et l’ampleur de ses activités durant ces dernières années, le mouvement «La Mauritanie D’abord» peut être considéré sans conteste comme l’un des plus citoyens de l’année 2019. Sous l’impulsion de sa présidente, Seyide Mint Yenge, présidente de l’ONG ASPOM, chef de fil du mouvement, plusieurs cadres activistes de la société civile se sont donnés pour mission de s’engager dans le réveil citoyen et la réflexion sur le développement économique, culturel et social de la Mauritanie.

Seyide Mint Yenge, la combattante du développement. Réunion de concertation au siège de ASPOM

Les activités menées par le mouvement citoyen « La Mauritanie D’Abord » ont porté durant ces dernières années, et en particulier au cours de l’année 2019, sur plusieurs domaines et ont abordé toutes les thématiques de développement, à travers l’organisation de plusieurs ateliers, séminaires et forums de réflexion, mais aussi à travers l’organisation d’une caravane de sensibilisation et de formation, « Caravane du développement et des droits de l’homme au Guidimagha et Hodh Charghi » qui a sillonné deux grandes régions du pays et qui compte embraser les années suivantes d’autres Wilayas. Cette campagne de formations a porté sur le maraîchage, la teinture, la transformation du plastique, la sensibilisation citoyenne, la santé, l’éducation, l’agriculture, autant d’activités qui se sont ajoutés à plusieurs initiatives humanitaires, notamment des dons de sang en collaboration avec l’Association des Jeunes Volontaires pour le Développement (AJVD) ou la campagne médicale annuelle qu’organise Dr. Ould Sneïba grâce à la capacité de mobilisation populaire du mouvement.

Session de formation au siège de ASPOM sur la couverture des élections présidentielles

« La Mauritanie D’abord » contribue également à éclairer l’opinion publique nationale et internationale, mais aussi les autorités nationales et les partenaires au développement, sur les axes de préoccupation réels des populations et les priorités sur lesquelles doivent se concentrer les interventions.  Le mouvement organise également chaque année des cérémonies de distinction au cours desquelles sont honorées les personnalités nationales qui ont marqué par leur action ou leur contribution dans l’œuvre de construction nationale et cela dans tous les domaines. La dernière cérémonie a été organisée à l’hôtel Halima de Nouakchott, en 2019.

Session de formation de masse sur les techniques de conservation

« La Mauritanie D’abord », c’est surtout une plateforme de discussion et de débat à travers les réseaux sociaux, notamment sur sa page Facebook et son groupe Whatsapp. Sur ces plateformes sont débattues, loin de la politique politicienne, les questions sociales et de développement en rapport direct avec les préoccupations des populations.

session de formation sur le devoir citoyen au siège de ASPOM

Mouvement citoyen au premier sens du terme, « La Mauritanie D’abord » a participé aussi à plusieurs campagnes de salubrité publique, à travers l’organisation périodique de campagnes «rues propres» dans divers quartiers de Nouakchott.

« La Mauritanie D’abord, c’est un travail quotidien, des efforts soutenus et ininterrompus entre activités de terrain, réflexion et contacts avec les décideurs pour changer les conditions de vie des populations » soutient Seyide Mint Yenge qui regrette toutefois l’absence d’engouement des partenaires au développement qui selon elle, accordent peu de leurs interventions à la société civile mauritanienne comparée à leurs actions dans les pays limitrophes.

Dernière campagne lancée par «La Mauritanie D’Abord » en cette fin 2019, le suivi-évaluation citoyen de chaque haut responsable du pays, pour mesurer son degré d’engagement et le taux de performance de ses réalisations dans l’œuvre de construction nationale.

Cheikh Aïdara

REPORTAGE PHOTOS

Formation en teinturerie
Séance de sensibilisation citoyenne
séance de sensibilisation sur les droits et les devoirs citoyens
Transformation de plastique en pavé. Séance de démonstration
Pavés en plastic pour dallage
Mme Seyide Mint Yenge au cours d’une émission à TV Al Wataniya sur les questions de développement

Partagez

Commentaires