Coopération G5 Sahel-UE, l’Europe a déjà injecté 238 millions d’euros pour la sécurité au Sahel

Article : Coopération G5 Sahel-UE, l’Europe a déjà injecté 238 millions d’euros pour la sécurité au Sahel
11 novembre 2020

Coopération G5 Sahel-UE, l’Europe a déjà injecté 238 millions d’euros pour la sécurité au Sahel

Le Ministre mauritanien des Affaires étrangères, de la coopération et des Mauritaniens de l’extérieur, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, a co-présidé,  lundi 9 novembre 2020, avec leHaut Représentant, M. Josep Borrell, la 6èmeréunion ministérielle G5 Sahel-UE.

Image d’archives – Crédit Aidara

Deux points étaient à l’ordre du jour des discussions : le suivi des engagements pris depuis la réunion entre les dirigeants de l’Union européenne et les Chefs d’Etat du G5 Sahel du 28 avril 2020 dans le cadre de la Coalition pour le Sahel; et un échange sur la nouvelle stratégie Sahel de l’Union européenne.

Sur le premier point, les deux parties ont salué l’engagement de l’Union européenne au-delà des 194 millions d’euros supplémentaires annoncés en avril, en appui au nexus sécurité-développement : au total, près de 238 millions d’euros ont déjà été mobilisés pour des projets dans le domaine de la stabilisation des régions les plus vulnérables (sécurité et résilience). Les deux parties ont également rappelé que la mission européenne d’appui aux forces de défense maliennes (EUTM Mali) peut désormais étendre progressivement ses formations au Burkina Faso et également au Niger. La mise en place du secrétariat P3S par l’UE devra permettre un soutien accru et coordonné à la capacité sécuritaire et de stabilité des pays G5.

Les Ministres du G5 Sahel ont réaffirmé la détermination de leurs Gouvernements à poursuivre leurs efforts dans les domaines de la sécurité et du développement, en particulier en ce qui concerne la délivrance des services de base aux populations et le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire international par les forces de sécurité et de défense. La poursuite des enquêtes en cours sur les cas présumés d’exactions est un élément fondamental dans ce contexte.

En ce qui concerne la lutte contre la Covid-19, l’Union européenne, en format Team Europe, a rappelé les actions entreprises afin de réorienter 449 millions d’euros pour fournir des équipements médicaux, financer des campagnes de sensibilisation, et accélérer des déboursements d’appui budgétaire afin de faire face aux conséquences économiques et sociales de la pandémie. Un total de 92 millions d’euros sera débourséaujourd’hui pour le Tchad, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Niger, afin d’appuyerla mise en œuvre des plans de riposte à la pandémie, sans aggraver les niveaux d’endettement.

Soulignant l’impact dévastateur de la pandémie Covid-19 sur les équilibres déjà fragiles existant au Sahel, les Ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel ont à nouveau plaidé pour une annulation totale de la dette des pays du G5 Sahel et pour la mobilisation de ressources financières pour aider au redémarrage des économies du Sahel. Les deux parties ont agréé de poursuivre les efforts internationaux d’allègement de la detteet d’accès aux sources de financement internationales de manière coordonnée dans les cadres multilatéraux pertinents.

Insistant sur la nécessité de trouver des solutions pérennes à la crise, l’UE et le G5 ont salué l’organisation d’une conférence sur le Sahel central le 20 octobre, lors de laquellel’UE a annoncé une contribution additionnelle de 43 millions d’euros, pour venir en aide aux plus de 13 millions de personnes qui ont besoin d’aide humanitaire au Burkina Faso, au Mali et au Niger.

Sur le deuxième point, la réunion a également permis d’échanger sur la révision en cours de la stratégie Sahel de l’Union européenne. Le Haut Représentant a souligné que l’Union européenne demeurerait l’un des principaux partenaires des Etats du G5 Sahel mais que ce partenariat sera désormais plus exigeant, la contribution de l’Union européenne, aussi importante qu’elle soit, ne pouvant qu’appuyer une volonté politique forte des Etats du G5 Sahel. Dans cette optique, l’accent sera davantage mis sur l’atteinte de résultats et la mise en œuvre de réformes visant à renforcer la gouvernance.

Les Ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel se sont félicités de la constance de l’engagement européen au Sahel.Les Ministres ont souhaité que l’appui européen et international vienne en soutien des initiatives locales et de manière coordonnée entre les différents partenaires. A ce titre, ils se réjouissent de voir l’Union européenne les associer à la révision de sa stratégie Sahel.

En conclusion, le Haut Représentant et les Ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel se sont réjouis de la tenue de la prochaine réunion entre les Chefs d’Etat du G5 Sahel et le Président du Conseil européen le 30 novembre 2020.

Communiqué conjoint

Partagez

Commentaires