Sensibilisation sur le Sida : l’Association mauritanienne pour le développement et l’action humanitaire a procédé à 200 dépistages volontaires à Tiguint

Une campagne de sensibilisation sur le VIH/Sida  lancée dans la localité de Tiguint, ville située à mi-chemin entre Nouakchott et Rosso, s’est étendue sur cinq jours. Elle a été clôturée lundi 29 janvier 2018 en présence des autorités administratives et communales. Cette campagne a été initiée par l’Association mauritanienne pour le développement et l’action humanitaire en collaboration avec le Secrétariat exécutif national de lutte contre le Sida (SENLS).

A l’extrême droite Marième Bah (présidente de l’association) au côté des officiels (Photo Md Lemine)

Pendant cinq jours, les volontaires de l’association ont fait du porte-à-porte et sensibilisé les populations de Tiguint sur le danger du Sida et ses modes de transmission. Quelques 200 volontaires ont été dépistés au cours de cette campagne.

La cérémonie de clôture a été présidée par le chef de la circonscription, M.Ghaïthy Ould Sidi Mohamed qui a mis l’accent dans son intervention sur l’importance de la sensibilisation dans la lutte contre le VIH/Sida, tout en insistant sur les efforts déployés par le gouvernement mauritanien dans l’amélioration des services de santé dans le pays et leur rapprochement des populations sur l’ensemble du territoire national.

Une partie de l’assistance

A son tour, le maire de la commune de Tiguint, M.Hamady Ould Vayigh, a loué l’initiative de l’Association mauritanienne pour le développement et l’action humanitaire à travers cette campagne de sensibilisation visant à sensibiliser les populations de sa commune sur les dangers du VIH/Sida ainsi que les moyens de l’éviter, par une explication détaillée sur ses modes de transmission ainsi que l’importance d’un dépistage volontaire.

Pour sa part, la présidente de l’association, Mme Marième Mint Bah, a mis l’accent sur l’importance de la sensibilisation dans la lutte contre le VIH/Sida, soulignant que beaucoup de pays sont parvenus par ce genre de campagne à réduire considérablement leur taux de prévalence.

Selon Marième Mint Bah, son association est parvenue au cours de ces cinq jours à toucher la quasi-totalité des habitants de Tiguint, en organisant deux journées au collège de la ville, sans compter les marchés et les regroupements socioculturels, avec à la clé 200 dépistages volontaires.

Elle a enfin souligné que cette action réalisée par son association entre dans le cadre des efforts menés par le SENLS pour parvenir à Zéro infection dans sa lutte contre le VIH/Sida.

Cheikh Aïdara

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *