Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et les syndicats de presse appellent leurs confrères à la retenue

Aux lendemains de la mort du pêcheur sénégalais tué par les gardes-côtes mauritaniens aux larges de la ville de NDiago, les présidents de syndicat de presse de la Mauritanie et du Sénégal, Ahmed Salem Dah et Ibrahima Khaliloulah Ndiaye ont signé un communiqué conjoint demandant à leurs confrères journalistes dans les deux pays respectifs de faire preuve de responsabilité dans le traitement de l’information pour ne pas envenimer une situation déjà critique. En effet, des émeutes avaient éclaté  à Saint-Louis et des boutiques appartenant  à des Mauritaniens saccagés et incendiés. Toute situation qui pourrait servir aux desseins maléfiques aux va-t’en guerre dans les deux pays.

Ci-joint, le conte nu du communiqué signé par les deux responsables, le président du Syndicat des Journaliste de Mauritanie (SJM) et le président du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS).

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *