Coupe de la CAF : FC Nouadhibou réalise un bel exploit face à Africa Sport (1-1)

En déplacement au Stade Houphouët Boigny d’Abidjan dans le cadre du tour préliminaire de la Coupe de la CAF disputée dimanche 11 février 2018, FC Nouadhibou a réalisé une belle entrée en matière en terre ivoirienne en neutralisant Africa Sport, sur une parité 1 but partout.

FC Nouadhibou

Africa Sport d’Abidjan

En se rendant à Abidjan, pour sa toute première participation à la Coupe de la CAF, le FC Nouadhibou, club créé en 1999, avait l’ambition de croiser le fer avec l’une des deux équipes phares de Côte d’Ivoire, l’Africa Sport, un club créé en 1947 sur les cendres du Club Sportif Bété, 18 fois champions de Côte d’Ivoire, 15 Coupes de Côte d’Ivoire, 10 Coupes Félix-Houphouët-Boigny, 2 Coupes d’Afrique des vainqueurs et 1 Supercoupe d’Afrique.

Au finish, une belle performance qui a permis aux poulains de Njoya Mauril de revenir au bercail avec un nul et un but marqué à l’extérieur qui vaudra son pesant d’or, le mercredi 21 février prochain, lors de la manche retour.

Pourtant, ce sont les Ivoiriens qui ont été les premiers à ouvrir le score à trois minutes de la fin de la première mi-temps, par l’intermédiaire de Gonazo Biya Thomas. Diomandé Mamadou avait d’ailleurs, dès la 30ème minute annoncé la couleur pour l’Africa Sport sur un tir qui viendra se heurter à la barre des cages gardées par Brahim Souleymane.

A la reprise, le même Diomandé se fera encore plus dangereux lorsqu’il se retrouva à la 52ème minute seul face au portier de FC Nouadhibou et de l’équipe nationale les Mourabitounes, mais ce dernier remporta le duel.

Loin de se décourager, les protégés du président Aziz Boughourbal pèseront sur l’excellente défense ivoirienne et à la 53ème minute, Ely Cheikh Voulany offrit à ses coéquipiers le but de l’égalisation, grâce à un excellent travail du milieu de terrain Cheikh El Weli Yacine.

FC Nouadhibou vient ainsi de signer une bonne sortie et rehausse davantage l’image du football mauritanien face à une emblématique équipe d’Africa Sport, après l’excellente performance de l’ASAC Concorde, vingt-quatre heures plus tôt, face à un autre géant du football africain, l’Espérance de Tunis.

Pourvu que FC Nouadhibou ne retombe sur la même malédiction que celle qu’il avait connue en 2014 face au Horoya de Guinée, dans le cadre des éliminatoires de la Ligue des Champions où après un match nul 1 but partout à l’aller, avait perdu au retour par 3 à 0.

Cheikh Aidara

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *