Faire revivre l’aéropostale de Saint-Exupéry : la Mauritanie, une étape décisive

L’équipe de «CITADELLE, l’aéropostal du cœur et de l’esprit» sera demain, lundi 19 février 2018, l’hôte de la Mauritanie. Parti de Toulouse, un groupe de pilotes français compte revivre et ressusciter l’esprit du grand navigateur Saint-Exupéry, ce pilote et écrivain dont les histoires se sont beaucoup inspirés de la Mauritanie, notamment «Le Petit Prince» et «Terre des hommes ».

Une soirée riche et dense est prévue à cet effet à l’Espace Diadié Camara, sis à la Socogim PS. Un groupe de jeunes mauritaniens y réciteront quelques passages des titres fétiches de Saint-Exupéry dont ceux déjà cités plus haut, mais aussi «Vol de nuit» ou encore «Courrier Sud », des récitals en solo et en duo, le tout entrecoupé de sketchs et de poèmes.

L’évènement est encadré par plusieurs institutions et organisations, l’Institut français et l’Ambassade de France, Traversées Mauritanides, Globe, Festival à Sahel Ouvert, Espace Camara, notamment.

Comme à l’époque de l’aéropostal, les pilotes emporteront avec eux, du courrier que les jeunes mauritaniens adresseront à leurs camarades de Saint-Louis, l’une des nombreuses escales que Saint-Exupéry et son équipe, Jean Mermoz et Henri Guillaumet en particulier, ont sillonné tant et tant de fois de 1927 à 1932 pour le compte de la compagnie Latécoère, entre Toulouse (France), Casablanca et Cap Juby (Tarfaya, Maroc), Port-Etienne (Nouadhibou, Mauritanie), Saint-Louis et Dakar.

Cheikh Aidara

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *