Mauritanie, Guidimakha : Appel à l’action contre le Covid-19

Article : Mauritanie, Guidimakha : Appel  à  l’action contre le Covid-19
26 mars 2020

Mauritanie, Guidimakha : Appel à l’action contre le Covid-19

Plus que tout autre région de la Mauritanie, le Guidimakha, au sud du pays, se trouve être le plus exposé à la pandémie du Covid-19, en raison de sa position transfrontalière (avec le Sénégal et le Mali) et de sa vocation migratoire principalement orientée vers Europe, épicentre actuel de la pandémie.

Le ministre de la Santé mauritanien dans un centre de confinement

Les organisations de la société civile (OSC) du Guidimakha souscrivent entièrement au plan de préparation et de riposte en cas d’épidémie du coronavirus. Ce plan a été publié le 20 février dernier par les pouvoirs publics, on peut y lire : «Les relais communautaires (santé animale et humaine) et des associations à base communautaire participent à la surveillance, à la prévention, la sensibilisation et à la prise en charge des cas qui relèvent de leurs compétences et sont impliqués dans la mise en œuvre du présent plan». Dans cette optique, il est attendu que ce plan de réponse soit coordonné avec les acteurs de la société civile afin de maximiser l’efficacité de la portée des messages diffusés par le Ministère de la Santé.

Soutenons les pouvoirs publics d’avoir pris des décisions courageuses, telles que :

– Interdiction des rassemblements publics (prières à la mosquée, cérémonies ou événements sociaux)

– Instauration du couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national 

– Fermeture des frontières avec les pays limitrophes

Autant de mesures utiles pour le bien-être et la santé des populations… Ces mesures ont néanmoins des répercussions négatives sur les activités économiques qui ont fortement ralenti. Cela provoque des pertes de revenus, surtout au sein des populations les plus vulnérables (restaurateurs, boulangers, transformatrices de céréales …).

Pour contribuer à ce sursaut national, les OSC du Guidimakha communiqueront régulièrement des information utiles et actualisées sur la plateforme mise en place afin d’aider les populations à prendre des décisions conséquentes pour se protéger au mieux. L’idée est d’informer et de bien communiquer pour faire adopter à tous des comportements positifs (gestes barrières…) afin d’éviter les risques de contagion du Covid-19.

C’est un appel à l’action pour accompagner ce plan de riposte, en vue d’enrayer la propagation du  Covid-19 et atténuer son impact.

Cette plateforme permet de mettre virtuellement les gens en relation pour s’entraider. La mise en chantier d’une communauté virtuelle composée de relais communautaires, de points focaux des coopératives féminines, des associations des jeunes ainsi que le groupe des pasteurs a pour objectif de protéger au maximum les populations. Cette plateforme en ligne est le principal moyen d’information pour : informer, éduquer et communiquer. Le but étant que tous adoptent de nouveaux comportements positifs de protection du virus.

Mais, comme nous l’avons dit, ces mesures de précaution ont pour effet le ralentissement des activités économiques, compliquant davantage une situation déjà fragilisée depuis plusieurs années, suite à une succession des chocs :

Insécurité alimentaire et nutritionnelle : La Wilaya du Guidimakha, jadis « Grenier du pays » connait des crises récurrentes ayant aggravé les difficultés d’accès à la nourriture, avec comme conséquence immédiate la montée des taux de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. L’enquête SMART conduite en 2018 révèle que le Guidimakha enregistre les taux de MAS et MAG les plus élevés du pays, soit respectivement 4.1% et 18.8 1. Concernant l’insécurité alimentaire, l’enquête FMS conduite en Septembre 2018 note que plus de 38% de la population est en insécurité alimentaire. Enfin, les résultats édités par le Cadre Harmonisé en Novembre 2018 indiquent que 64 776 personnes sont en insécurité alimentaire. L’épuisement des ressources fourragères et la surconcentration d’animaux venus d’autres régions du pays menacent la survie du cheptel animalier.

– Flambée des prix de denrées alimentaires : la fermeture des frontières avec les pays limitrophes de la région ainsi que l’interdiction des foires hebdomadaires auront, sans aucun doute , des incidences sur les prix.

Pauvreté :  selon les dernières données publiées par l’EPCV, en 2014, le Guidimakha enregistre le taux de pauvreté le plus important du pays (supérieur à 40%).

Santé : d’après le système d’information sanitaire de la Wilaya, les pathologies dominantes sont les infection respiratoires aigües et les maladies hydriques (le paludisme, la diarrhée, bilharziose).

– Assainissement et hygiène : selon l’enquête MICS 2016, seuls 22% des ménages en milieu rural ont accès à l’assainissement.

Problème d’accès à l’eau potable : la stratégie nationale pour un accès durable à l’eau et à l’assainissement à l’horizon 2030, indique que la Wilaya du Guidimakha fait partie des régions les plus confrontées au problème d’accès à l’eau potable.

Inondation : Les populations de la région ne se sont pas encore relevées du choc des inondations 2019 qui ont à la fois decimé le cheptel ainsi que les productions agricoles.

Devant cette situation alarmante, les organisations de la société civile (OCS) du Guidimakha recommandent aux populations de respecter scrupuleusement les mesures préventives édictées par le Ministère de la Santé, qui seront traduites dans toutes les langues nationales en info line.

Nous recommandons également à nos autorités de veiller à :

  • Ravitailler les boutiques EMEL en denrées alimentaires de base 
  • Accélérer la mise en place du programme pastoral spécial 
  • Soutenir urgemment les ménages vulnérables dont les activités ont été compromises par la pandémie
  • Réserver une attention toute particulière à la prise en charge des enfants et des FEFA compte tenu du taux élevé de la malnutrition dans la Wilaya

Liste des organisations de la société civile (OSC) signataires

Union des Coopératives des femmes du Guidimakha (UCFG)

Association pour le Développement Intégré du Guidimakha (ADIG)

Association pour une Initiative de Développement de l’Environnement (AIDE)

Action pour la Santé et le Développement (ACSADE)

Association Mauritanienne pour le Développement et l’Alphabétisation (AMDA)

Association pour la Prospérité des Femmes du Guidimakha (APFG)

Association Towvigh

Association  Mauritanienne pour la Promotion des Adolescents (AMPA)

Association Les Amis de la Santé Avagh

Association Elwava

Groupe Recherche Action pour le Développement Durable (GRADD)

Association Pour l’Education et Promotion Sociale (APEPS)

Association Djalaw

Association Nationale pour le Développement et la Biodiversité (ANDB)

Partagez

Commentaires