Avec l’appui de l’UNFPA, la Centrale d’Achat des Médicaments renforce ses capacités logistiques

Article : Avec l’appui de l’UNFPA, la Centrale d’Achat des Médicaments renforce ses capacités logistiques
24 juillet 2020

Avec l’appui de l’UNFPA, la Centrale d’Achat des Médicaments renforce ses capacités logistiques

La Secrétaire générale du Ministère de la Santé, Dr. Bâ Halima, a réceptionné jeudi 23 juillet 2020 un lot de matériels destiné à renforcer les capacités logistiques de stockage et de distribution de la Centrale d’Achat de Médicaments Essentiels et Consommables Médicaux (CAMEC). Cet important don du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) s’est déroulé en présence de son Représentant Résident, SEM. Saidou Kaboré,  ainsi que du Directeur général de la CAMEC, Cheikh Ould Zeidane.

La SG du Ministère de la Santé (tunique blanche) entourée par le Représentant UNFPA (à sa droite) et le DG de la CAMEC (à sa gauche) – Crédit Aidara

Dans le cadre de la coopération qui la lie depuis 2013 à la Centrale d’Achat de Médicaments Essentiels et Consommables Médicaux (CAMEC), l’UNFPA a acheté au profit de l’institution un lot d’équipements destiné à renforcer ses capacités de gestion, de stockage et de distribution des produits de la santé de la reproduction,  y compris les contraceptifs.

Ce lot de matériels est composé de 28 chariots diable,  7 combinaisons pour l’accès du personnel aux chambres froides, 13 transpalettes, 10 climatiseurs et 1 groupe électrogène de 100 KVA, pour une valeur de plus de 12 millions anciennes ouguiyas (35.000 dollars U.S).

Le matériel don de l’UNFPA et au fond (en rouge) le groupe électrogène et les cartons contenant les climatiseurs
(Crédit Aidara)

La remise de cet important don s’est déroulée jeudi 23 juillet 2020 à la CAMEC, en présence de la Secrétaire générale du Ministère de la Santé, Dr. Bâ Halima, du Directeur général de la CAMEC, Cheikh Ould Zeidane et du Représentant Résident de l’UNFPA, SEM. Saidou Kaboré ainsi que leurs collaborateurs.

Le DG présente la CAMEC sous le regard de la SG du Ministère de la Santé et le Représentant UNFPA (Crédit Aidara)

«En mettant à la disposition de la CAMEC ce matériel, Monsieur le Représentant Résident de l’UNFPA, d’une valeur de 1. 249.500 MRU, vous venez encore une fois d’illustrer l’exemplaire solidarité de notre coopération » devait d’emblée souligner la Secrétaire générale du Ministère de la Santé. Cet acte contribuera, selon elle, à renforcer les capacités de la CAMEC pour assurer un bon stockage et distribution des différents produits de santé, dans des conditions appropriées d’accès aux services de qualité. Elle considère que  «cet équipement va contribuer à renforcer les capacités  d’entreposage de la CAMEC » louant au passage le partenariat de longue date qui lie l’UNFPA et le Ministère de la Santé, notamment «l’appui déterminant de l’UNFPA dans l’amélioration du système de santé, en particulier le renforcement de la chaine d’approvisionnement de la mère et des adolescents, ainsi que la surveillance des décès maternels et néonataux».

Auparavant, le Représentant Résident de l’UNFPA en Mauritanie, SEM. Saidou Kaboré, avait remercié le Directeur Général de la CAMEC pour son exposé sur son institution, ce qui permet selon lui de situer la place centrale qu’occupe la CAMEC dans toutes les activités de réduction de la mortalité de façon générale, et de la mortalité des femmes et des nouveau-nés en particulier.

Visite des magasins de stockage des produits de la SR/PF (Crédit Aidara)

«C’est le domaine qui intéresse l’UNFPA, car pour nous, tout notre effort est de faire en sorte qu’aucune femme ne meurt en donnant la vie et que l’enfant survive et soit en bonne santé » devait-il souligner. Selon lui, «toutes les données démontrent que lorsqu’il y a un décès maternel, il y a un impact sur toute la communauté et sur toute la nation, en particulier sur la famille, avec des enfants dont l’avenir sera hypothéqué et un mari dont l’espérance de vie va diminuer ».

Le Représentant Résident de l’UNFPA de renchérir que «tous ces facteurs démontrent que les femmes sont au cœur du développement», citant les recherches menées dans le cadre des Objectifs durables pour le Développement (ODD) qui démontrent qu’il faut mettre la femme au centre du développement, en améliorant sa santé, son  éducation et sa participation au développement.

Selon Saidou Kaboré, «notre contribution au niveau de la CAMEC s’inscrit dans notre mandat et elle consiste à accompagner l’institution, même si sur le plan financer, cet accompagnement n’est pas trop important, mais il cible des aspects importants pour nous, qui peuvent permettre au gouvernement de prendre des décisions, comme c’est le cas du camion qui a été acheté par l’UNFPA, nos capacités financières ne nous ayant pas permis d’en acheter plus d’un, mais le gouvernement en a acheté 12 lorsqu’il en a constaté l’utilité».

De G. à Dr. : Directrice adjointe CAMEC, DG CAMEC, SG Ministère Santé, RR UNFPA (Crédit Aidara)

Revenant sur la cérémonie de remise du don, le Représentant Résident souligne qu’il s’agit de «contribuer au renforcement des capacités de stockage et de distribution des produits de la santé de la reproduction, y compris les produits de planification familiale».

A noter que la rencontre a été marquée par l’exposé de Cheikh Ould Zeidane, Directeur Général de la CAMEC sur son institution, historique, organigramme, missions, points forts et points faibles, recommandation.

Après les échanges de discours, les délégations ont procédé à la visite du matériel et à sa remise d’une manière officielle, avant d’effectuer une brève visite à l’intérieur des magasins de la CAMEC pour constater le bon stockage des produits de la santé de la reproduction et des contraceptifs. Une photo de famille est venue clore cette cérémonie protocolaire.

Cheikh Aidara

Partagez

Commentaires