Les populations sinistrées de Rosso reçoivent 2.300 lots de dons offerts par l’UNFPA

Article : Les populations sinistrées de Rosso reçoivent 2.300 lots de dons offerts par l’UNFPA
30 décembre 2020

Les populations sinistrées de Rosso reçoivent 2.300 lots de dons offerts par l’UNFPA

Le maire de Rosso, Bamba Ould Dramane, a supervisé, jeudi 24 décembre 2020, une opération de distribution de 2.300 lots composés de nattes, de couvertures et de kits de dignité, aux populations victimes des inondations 2020. La distribution de ce don, offert par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a été confiée à l’Association mauritanienne pour la promotion de la famille (AMPF), SOS Esclaves et la Fédération mauritanienne des personnes handicapées à travers leurs antennes locales.

Le maire de Roso (en jacket) remettant, en présence de Vachet, un don à un bénéficiaire – Crédit Aidara

Le siège de l’AMPF à Rosso a abrité, jeudi 24 décembre 2020, la cérémonie de lancement d’une vaste opération de distributions de 2.300 lots d’équipement, composés de nattes, de couvertures et de kits de dignité. Ce don a profité aux populations victimes des dernières inondations en 2020. L’évènement a été marqué par la présence du maire de la commune, Bamba Ould Dramane. C’était aussi en présence du Délégué régional de l’AMPF au niveau du Trarza, Bouya Ahmed Vachet, de la consultante auprès de l’UNFPA chargée de l’action humanitaire, Zeynabou Aw, des représentants au niveau régional de SOS Esclaves et de la fédération des handicapés, respectivement Yacoub Ould Brahim et Yacoub Ould Ethmane. Seule une dizaine de bénéficiaires ont été autorisés à prendre part à l’évènement face aux mesures prises contre la pandémie du Covid-19. Devant une tribune officielle improvisée, des rangées de nattes, de couvertures et de kits de dignité étaient étalés, face à un petit rassemblement de femmes, de jeunes filles et de personnes âgées..

Bamba Dramane, maire de Rosso
– Crédit Aidara

« Nous profitons de cette occasion pour remercier et féliciter le FNUAP, et à travers lui, l’AMPF, pour ce geste capital en cette période de froid et qui profite à une population nécessiteuse » a déclaré le maire de Rosso. Et de poursuivre, « nous vous assurons que ce geste sera pris à sa juste valeur et sera évoqué là où il le faut ».  

Bouya Ahmed Vachet – Crédit Aidara

A son tour, Bouya Ahmed Vachet, a fait l’économie de la distribution au niveau de Rosso, l’AMPF étant chargé de la coordination de l’opération. Il s’est réjoui du partenariat entre son organisme et l’UNFPA qu’il remercie infiniment, soulignant que cet apport « accordé aux populations de Rosso est venu à point nommé, en pleine période de froid et de Covid-19 ». Selon lui, son antenne a reçu 2.300 lots d’équipements. Il a délivré 414 lots à SOS Esclaves et 400 à la fédération des personnes handicapées. Le reste a été distribué aux populations de Rosso et Jidrel Mohguen. « Il y a cinq villages qui ont bénéficié de ce don, mais le gros du lot a été destiné à Rosso et ses environs, à savoir Garak, Tounguène, Dieuk, Fass et Médina Salam, entre autres » a-t-il précisé.

Au cours de la réunion avec le Hakem et le maire de Rosso, il déclare avoir expliqué le déroulé de l’opération. « Le préfet m’a dit de confier les quantités reçues aux communes, ce que j’ai fais, et je leur ai même remis des carnets numérotés ». Selon lui, les mairies délivrent des bons aux bénéficiaires, lesquels doivent les présenter aux magasiniers de l’AMPF qui les échangent contre des nattes et des couvertures. « Quant aux kits de dignité, la représentante de l’UNFPA m’a dit qu’ils sont destinés aux postes et centres de santé pour encourager les femmes à s’y rendre pour leurs consultations». Des quantités seront aussi distribuées au cours des séances de sensibilisations sur la SR/PF qui sont régulièrement organisées à l’intention des jeunes filles et pour les besoins de la caravane mobile prévue incessamment.

Yacoub Brahim-Crédit Aidara

De son côté, le représentant régional de SOS Esclaves, Yacoub Ould Brahim, a déclaré que « cette opération de distribution est l’occasion pour nous, de vous dire que nous mesurons à sa juste valeur le geste du FNUAP au niveau de Rosso ». Cette distribution intervient, selon lui, à un moment propice, avec ce froid qui touche plus particulièrement les franges les plus démunies de la population, notamment en cette période de pandémie.

Yacoub Ethmane -Crédit Aidara

Quant à Yacoub Ould Ethmane, président de la section Rosso de la Fédération des personnes handicapées, il a remercié l’UNFPA, « cet organisme des Nations Unies qui par cette action de grande portée, a ciblé la frange la plus vulnérable de la population, c’est-à-dire les handicapés ». Il reconnait que son organisation a reçu 400 lots de matériels, des nattes, des couvertures et des kits de dignité qui seront distribués aux personnes handicapées les plus touchées par les inondations. Selon lui, « cette initiative est d’autant plus louable que c’est la première fois qu’on nous dise, voilà votre part et c’est vous qui allez la distribuer ». Il reproche surtout à leurs partenaires, l’Etat et ses démembrements surtout, d’avoir toujours tout fait à leur place, « comme si nous n’étions pas capable de prendre nos responsabilités et nous occuper nous-mêmes de ce genre d’opération, car nous connaissons mieux que quiconque la situation de chaque handicapé »..

TEMOIGNAGES

MBarka Mint Abdallahi, habitante de Rosso (NDiourbel)

MBarka Abdallahi – Crédit Aidara

«A propos de ce généreux don, je ne peux que remercier les organisations qui nous les ont offert et nous remercions Allah pour sa Miséricorde. Nous prions qu’IL rétribue ceux qui ont fait ce geste. Merci beaucoup. Cette natte me sera très utile ainsi que la couverture, par ce froid qui commence déjà ».

Bneiya Lekheil- Crédit Aidara

Bneiya Mint Lekheil, habitante de Rosso (Jezira)

« Merci infiniment, nous vous remercions pour ce geste ; ce don est un précieux complément, car nous avons perdu tous nos biens au cours des dernières inondations. On demande encore plus d’aides et de soutiens ».

Alassane Daouda – Crédit Aidara

Alassane Daouda Tall, cultivateur à Rosso (Demel Dik)

« Je suis cultivateur. Je suis né ici et j’ai grandi dans cette ville. Actuellement, je ne cultive plus, je n’en ai plus la force, et mes enfants au nombre de neuf, n’ont pas pris le relais. J’ai quatre femmes et nous habitons tous ensemble. A propos de ce don que je viens de recevoir, je remercie infiniment le FNUAP et l’AMPF. Il est venu vraiment au bon moment ».

Cheikh Aïdara

Partagez

Commentaires